Menú

Array
(
)
AJAX: 

Anni Albers 

 toucher la vue

6 octobre 2017 – 14 janvier 2018

Particulièrement connue pour son rôle pionnier en matière d’art textile ou fiber art, pour ses innovations dans le traitement des trames et sa recherche permanente de motifs et de fonctions pour les tissus, Anni Albers (Berlin, 1899 – Orange, Connecticut , 1994) a été une figure fondamentale dans la redéfinition de l’artiste comme designer. Son activité artistique a été fortement marquée par le folklore précolombien et l’industrie moderne tout en s’émancipant des notions d’artisanat et de genre. Élève de la célèbre école d’avant-garde Bauhaus, à Weimar, où elle rencontre son mari, le peintre Josef Albers, elle en dirige ensuite l’atelier textile en 1931. Après la fermeture de l’institution par le parti nazi en 1933, Albers s’installe avec son mari en Caroline du Nord (États-Unis), où tous deux sont recrutés comme enseignants dans une école libre qui va devenir toute une référence de la modernité artistique américaine, le Black Mountain College. Là, Anni Albers continue à combiner le travail pédagogique avec l’expérimentation artistique tout en produisant plusieurs textes aujourd’hui considérés comme essentiels dans l’évolution de l’art textile contemporain. L’exposition Anni Albers : toucher la vue se présente comme un parcours détaillé de sa trajectoire à travers les plus importantes séries de son oeuvre, de 1925 jusqu’à la fin des années soixante-dix. Les associations formelles entre oeuvres et séries au fil du temps révèlent les affinités et les fils conducteurs qui témoignent de l’impact et de la validité toujours actuelle des idées de cette artiste unique.

Anni Albers dans son atelier textile du Black Mountain College, 1937
Photographie de Helen M. Post
Courtoisie The Josef and Anni Albers Foundation, Bethany, Connecticut

×