Menú

Array
(
)
AJAX: 

Chagall. Les années décisives, 1911–1919

1 juin 2018 – 2 septembre 2018

En 1911, le jeune Marc Chagall marque une rupture décisive dans son œuvre de jeunesse due au contraste entre ses expériences vécues dans sa Biélorussie natale et dans sa nouvelle ville d’adoption, la capitale française. Entre 1911 et 1914, il travaille à Paris et crée une collection d'œuvres où ses souvenirs au sein de la communauté hassidique de Vitebsk sont complétés par les icônes de la métropole moderne. Les réminiscences de l'art populaire russe se mêlent aux expériences stylistiques les plus osées offertes par l'avant-garde incarnée par Picasso, Robert et Sonia Delaunay mais aussi Jacques Lipchitz. En 1914, à son retour dans son pays pour épouser Bella Rosenfeld, le premier conflit mondial surprend Chagall, il demeurera confiné sur place pendant huit ans, ce qui l’amènera à expérimenter une phase de questionnement qui se reflète dans les nombreux tableaux et œuvres sur papier de l'époque. L'artiste réalise de nombreux autoportraits, des scènes de la vie juive et des dessins pour la mise en scène de la première célébration de la Révolution d'Octobre qu'il doit organiser en tant que commissaire des arts et directeur de l'école d'art de Vitebsk en 1918. L'exposition, réalisée à l'initiative du Kunstmuseum Basel présente une sélection d'œuvres de Marc Chagall sur cette période d’intense évolution artistique et personnelle ponctuée de grands bouleversements politiques. Elle est constituée d'une collection d'œuvres remarquables provenant des collections du Kunstmuseum Basel, de la Fondation Im Obersteg et d'autres collections publiques et privées, principalement suisses.

Commissaire: Lucía Agirre

Marc Chagall
Portrait de l‘artiste, 1914
Huile sur carton marouflé sur toile
50,5 x 38 cm
Dépôt permanent au Kunstmuseum de Bâle 2004
Fondation Im Obersteg
© Marc Chagall, VEGAP, Bilbao, 2018

×