Guggenheim
  • fr +
  • Community

Nouvelles dates prochainement

Lynette Yiadom-Boakye est une peintre et écrivaine britannique reconnue comme l'une des artistes majeures de sa génération, célèbre pour ses portraits énigmatiques de personnages fictifs. Afin de capturer un moment unique du flux de la conscience, elle réalise chacun de ses portraits en une seule séance. Selon l'artiste, ses personnages "ne sont pas réels", mais elle nuance en précisant : "Je crois les connaître, chacun d'eux est imprégné de son propre pouvoir, d'un écho... d’une composante empathique, d'un monde imaginaire".

L'œuvre de Yiadom-Boakye contient souvent des allusions à des portraitistes européens historiques, notamment Thomas Gainsborough, Francisco de Goya, John Singer Sargent et Édouard Manet, même si sa thématique et sa technique sont résolument contemporaines. Privilégiant le portrait de personnages noirs imaginaires, le travail de Yiadom-Boakye soulève d'importantes questions d'identité et de représentation. Les figures qui apparaissent dans ses tableaux habitent des lieux intemporels et indéterminés, auxquels le spectateur peut donner du sens.

L'artiste a reçu le prestigieux Carnegie Award en 2018 et a été nominée pour le Turner Award en 2013. Son travail a été présenté à l'exposition Ghana Freedom au sein du pavillon du Ghana à la 58e Biennale de Venise en 2019. L'exposition présentée aujourd'hui par le Musée, de quatre-vingts peintures et œuvres sur papier réalisées de 2003 à nos jours, est la plus grande exploration à ce jour consacrée à la carrière de Yiadom-Boakye.

Organisée par le Musée Guggenheim Bilbao en collaboration avec la Tate Britain et le Musée d’Art Moderne de San Francisco.

Commissaires : Andrea Schlieker et Isabella Maidment ; commisaires adjointes : Aïcha Mehrez à la Tate Britain et Petra Joos au Musée Guggenheim Bilbao

Lynette Yiadom-Boakye
Elephant, 2014
© Lynette Yiadom-Boakye

#GUGGENHEIMBILBAOLIVE