Guggenheim

Dans le cadre du projet Didaktika, le musée crée des activités et des espaces éducatifs qui complètent les expositions et proposent des outils et des ressources didactiques, tant dans les salles d'exposition qu'en ligne afin de fournir au public une compréhension approfondie des artistes et de leur travail.

Dans cette section didactique consacrée à Vassily Kandinsky, les personnes, les lieux et les événements qui ont marqué sa vie et son art seront mis en lumière. Entre ses années de formation en Russie et les périodes fructueuses qu'il a passé en Allemagne et en France, Kandinsky a aiguisé sa curiosité intellectuelle et son goût pour l'avant-garde. Nous invitons ici le public à découvrir ses dessins expérimentaux, ses recherches concernant le rapport entre les couleurs et les sons, ses postulats et écrits théoriques, le tout doté d'un glossaire de termes clés. Ces temps forts ont, dans leur ensemble, ponctué le rôle pionnier que Kandinsky a joué dans l’essor de l'art abstrait ou non figuratif au début du XXe siècle.

TERMES CLÉS

ART ABSTRAIT : également connu sous le nom d'art non figuratif ou d’art non-objectif, l'art abstrait s'éloigne de la représentation du monde réel et ne cesse de se développer dans les premières décennies du XXe siècle. Vassily Kandinsky, l'un des pionniers de l'abstraction, croyait que l'art pouvait exprimer la spiritualité moyennant une disposition apparemment libre et intuitive des couleurs et des formes. Parmi les autres représentants importants de l'art abstrait, citons Hilma af Klint, Kazimir Malevich et Piet Mondrian.

BAUHAUS : fondée à Weimar en 1919, l’école du Bauhaus était une école d'art, d'architecture et design soutenue par l'État allemand et dirigée par l'architecte Walter Gropius dès sa création à 1928. Le programme de l'école partait du principe selon lequels les arts et l'artisanat devaient être dispensés sur un même pied d'égalité. Parmi les objectifs utopiques poursuivis par le Bauhaus, citons l'amélioration de la qualité de la vie grâce à la construction de bâtiments, d'objets de design et d'œuvres d'art adoptant une esthétique moderne et universelle. Anni et Josef Albers, Marianne Brandt, Walter Gropius, Gertrud Grunow, Vasily Kandinsky, Paul Klee, El Lissitzky, László Moholy-Nagy et Oskar Schlemmer y enseignèrent.

L'école s’installa initialement à Weimar, déménagea en 1925 à Dessau puis à Berlin pour ses dernières années. Le gouvernement nazi ordonna sa fermeture en 1933.

SYNESTHÉSIE : la synesthésie est un trait neuropsychologique qui est censé affecter entre 2 et 5 % de la population. C'est une association involontaire entre divers modes de perception : la stimulation d'un sens active un autre sens, sans que celui-ci ait été stimulé spécifiquement. Le lien entre graphème et couleur (le "graphème" désigne les lettres et les chiffres) et entre couleur et musique sont les formes les plus courantes de synesthésie, mais il existe aussi d'autres associations notamment entre le toucher et l’émotion, et entre le goût et l'odorat. Deux des principaux pionniers de l'étude de la synesthésie furent le britannique John Locke (dont les recherches remontent à 1690) et l'Allemand Georg T. Ludwig Sachs (qui a publié un texte sur le sujet en 1812).

Vassily Kandinsky (1866–1944)
Lignes noires (Schwarze Linien), décembre 1913
Huile sur toile, 130,5 × 131,1 cm
Solomon R. Guggenheim Museum, New-York, Solomon R. Guggenheim collection fondatrice, don 37.241