Guggenheim

Paysage dynamique qui comprend des œuvres d’artistes et d’architectes phares de nos jours, le Jardin présente des propositions grandeur nature au lieu des dessins, des maquettes et des documents que l’on voit généralement dans les expositions d’architecture. Si les architectes ont intensifié quant à eux leur présence dans des débats qui vont au-delà de la simple construction d’édifices, le travail des artistes contemporains met en lumière comment les questions architecturales s’étendent vers des domaines qui transcendent l’espace construit, identifiable et standardisé.

L’animation, la performance, le posthumanisme, l’intelligence artificielle et la « quête du moi profond » sont des éléments au cœur de ce montage choral. Imprégnées de l’atmosphère généralisée de confusion et d’urgence historique qui caractérise notre existence à l’époque actuelle, les œuvres exposées suggèrent également des manières de surmonter les pressions de notre temps.