Guggenheim

Vassily Kandinsky est né le 16 décembre 1866 à Moscou où il étudia le droit et l’économie de 1886 à 1892 et enseigna après l’obtention de son diplôme. En 1896, il refuse un poste d’enseignant et se rend à Munich pour y étudier l’art à la Kunstakademie avec Anton Azbe de 1897 à 1899, et, en 1900, avec Franz von Stuck. Entre 1901 et 1903, Kandinsky enseigne à l’école d’art La Phalanx, un groupe installé à Munich dont il est le co-fondateur. L’une de ses élèves, Gabriele Münter, devient sa compagne et le restera jusqu’en 1914. La première exposition de Kandinsky a lieu en 1902, lors de la Sécession de Berlin et l’artiste réalise à cette époque ses premières xylographies. En 1903 et 1904, il fait ses premiers voyages à travers l’Italie, les Pays-Bas et l’Afrique du Nord, et se rend en Russie. À partir de 1904, il expose au Salon d’Automne de Paris.

En 1909, il est élu président de la Nouvelle Société des Artistes de Munich (Neue Künstlervereinigung München, NKVM), un groupe récemment fondé dont la première exposition a lieu en 1909 dans la Galerie Moderne de Heinrich Tannhäuser de cette même ville. En 1911, Kandinsky et Franz Marc s’attèlent à la publication de Der Blaue Reiter Almanac (l’Almanach du Cavalier Bleu), qui ne verra le jour que l’année suivante. En décembre 1911, le livre de Kandinsky Du spirituel dans l’art est publié. Marc et Kandinsky quittent la NKVM le même mois et peu après se tient la première exposition du Cavalier bleu à la Moderne Galerie, suivie en 1912 de la deuxième exposition du groupe à la Galerie Hans Goltz à Munich. La première exposition personnelle de Kandinsky ouvre ses portes à la galerie Der Sturm à Berlin en 1912. L’année suivante, une de ses œuvres est présentée à l’Armory Show de New York et au premier Salon d’automne allemand (Erste deutsche Herbstsalon), dans la galerie berlinoise susmentionnée. Entre 1914 et 1921, Kandinsky vit en Russie, principalement à Moscou, où il occupe un poste au Commissariat d’Éducation populaire.

En 1922, il enseigne au Bauhaus de Weimar. En 1923, il tient sa première exposition individuelle à New York, organisée par la Société Anonyme dont il devient vice-président. Lyonel Feininger, Alexeï Jawlensky, Kandinsky et Paul Klee s’associent pour former le groupe des quatre Bleus (Blaue Vier) en 1924. Kandinsky s’installe au Bauhaus de Dessau en 1925 et devient citoyen allemand en 1928. Le gouvernement nazi ferme le Bauhaus en 1933 et Kandinsky s’installe alors à Neuilly-sur-Seine, près de Paris, la même année. En 1939, il obtient la citoyenneté française. Cinquante-sept de ses œuvres sont confisquées par les nazis lors de la purge d'”art dégénéré” de 1937. Le 13 décembre 1944, Kandinsky s’éteint à Neuilly.

Erfurth Hugo (1874–1948)
Portrait de Kandinsky, Dresde, 1933
Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI,
Distributeur RMN-Grand Palais /Guy Carrard