REVENDICATION DES HISTOIRES

Ironie d’un policier noir

« Pour contempler et comprendre ces peintures, on doit être prêt à accepter la dimension tragique de la vie noire ».
—Bell Hooks, écrivain, académicienne et activiste

Comme les pancartes qu’on a pu voir récemment dans les manifestations de la ville de Ferguson (Missouri) et dans tous les États-Unis, les œuvres de Basquiat insistent sur l’importance de la vie des personnes noires. L’artiste dut affronter dans sa vie quotidienne le racisme et l’hypocrisie sociale (bien qu’étant une célébrité du monde de l’art, il lui était impossible de prendre un taxi à New York) et canalisa ces expériences dans des peintures poignantes inspirées de récits de l’histoire noire et de la diaspora africaine. Ses tableaux aux différents niveaux de signification explorent l’esclavage et le colonialisme tout en connectant ces persécutions historiques aux pratiques racistes actuelles, comme la violence policière. En s’attaquant à ces thèmes, Basquiat se convertit en acteur du changement.,