Guggenheim
prueba bomba hidrogeno 1

À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, et à partir de 1945 le monde se divisa en deux blocs antagonistes: le bloc occidental, sous l’égide des USA, qui prônait un système politique démocratique, une économie capitaliste et une idéologie libérale et le bloc communiste, dirigé par l’Union Soviétique, qui optait lui, pour un système politique social et économique basé sur la propriété collective. Les différences profondes les opposant devinrent insoutenables, une fois la guerre terminée, en 1947 un nouveau conflit d’ordre mondial nommé Guerre Froide (1947–1991) émergea entre les États-Unis et l’Union Soviétique.

La puissance de l’armement nucléaire des USA et de l’U.R.S.S empêcha une confrontation militaire, tout du moins directe, et permit d’éviter un holocauste nucléaire. Le conflit perdura néanmoins sur le plan politique, économique, culturel et en matière de propagande.

Bombe à hydrogène, 1952. Image d’un essai thermonucléaire effectué par les USA  sur l’ilot Elugelab dans les îles Marshall. Photo Popperfoto. Getty Images