Guggenheim
Introduction

Vassily Kandinsky (1866-1944)
Autour du cercle, mai–août 1940
Huile et laque sur toile
96,8 x 146 cm
Solomon R. Guggenheim Museum, New York
Collection fondatrice Solomon R. Guggenheim 49.1222
© VEGAP, Bilbao, 2016

« La couleur est la touche. L’œil est le marteau. L’âme est le piano aux cordes nombreuses. L’artiste est la main qui, par l’usage convenable de telle ou telle touche, met l’âme humaine en vibration. » [1]

Né à Moscou en 1866, Kandinsky passe les premières années de son enfance à Odessa. En 1933, il est contraint de quitter l’Allemagne en raison de pressions politiques, mais en dépit des bouleversements, son départ à Paris marque le début d’une période hautement créative. Libéré de ses responsabilités comme enseignant et administrateur au Bauhaus, il plonge corps et âme dans son art. Ses œuvres tardives sont marquées par une plus grande luminosité de sa palette de couleurs grâce à l’incorporation de tons pastel et acides et l’introduction d’images organiques. Elles traduisent aussi parfaitement l’ingéniosité, la joie et l’humour d’un artiste âgé qui travaille paisiblement dans son atelier, chez lui. En s’éloignant de la rigidité géométrique du Bauhaus, il tourne son regard vers des formes adoucies, plus malléables, qui présentent souvent des traits capricieux et joueurs.

Alors que le Cubisme et le Surréalisme sont à la mode à Paris, Kandinsky continue à frayer sa voie dans l’abstraction en défendant son style dans divers essais publiés dans des revues d’art. Peintre et dessinateur très prolifique, il a bâti un important corpus d’œuvres inspirées d’images issues de la biologie et crée des formes qui rappellent des embryons, des larves et des invertébrés, tout un univers de minuscules organismes vivants.

Le recours aux figures biomorphes atteste la fascination de Kandinsky pour les sciences organiques, et en particulier pour l’embryologie, la zoologie et la botanique. Pendant ses années au Bauhaus, Kandinsky découpe et conserve de nombreuses illustrations d’organismes microscopiques, d’insectes et d’embryons. Il possédait également plusieurs manuels scientifiques et encyclopédies importants, dont il tirait ses représentations abstraites de créatures minuscules, comme nous pouvons le voir dans Autour du cercle (mai–août 1940).

Kandinsky combine ces formes tirées de la science avec des figures géométriques primaires, des lignes énergiques, une joyeuse palette de couleurs pastel et une série de marches qui ne mènent nulle part, de façon à susciter chez l’observateur une libre association d’idées. Ces images biomorphes expansives peuvent s’interpréter comme les signes d’une vision optimiste d’un futur en paix et de l’espérance de renaissance et de régénération sociale. L’artiste considérait cette toile comme l’une de ses œuvres les plus importantes de cette période.

Tant à travers sa peinture qu’au moyen de textes théoriques sur l’art et l’abstraction, Kandinsky a continué à proclamer que l’abstraction pouvait ouvrir l’esprit au monde spirituel. Il est mort à Paris en 1944, à 78 ans.

Questions

Y a-t-il des aspects de cette œuvre qui semblent faire référence à des choses du monde visible ? Ou des parties qui semblent être entièrement inventées par l’artiste? Ou se produit-il peut-être une combinaison des deux univers ? Expliquez vos impressions. Autour du cercle combine les formes géométriques, abstraites et figuratives. Demandez aux élèves de chercher des exemples de chacune d’elles.

Décrivez la façon dont Kandinsky utilise la couleur dans cette œuvre. Transmet-elle vraiment un état d’esprit, un sentiment, une sensation ou l’idée d’un endroit précis ? Associez-vous cette palette ou combinaison de couleurs à un souvenir ou à une expérience personnelle ?

Kandinsky a utilisé diverses formes, lignes et couleurs pour créer ce tableau. Énumérez les étapes et les outils que l’artiste a pu employer pour créer cette œuvre.

Kandinsky a intitulé cette toile Autour du cercle. Demandez-leur de commenter si le titre leur semble approprié pour l’œuvre. Si oui ou si non, pourquoi ? Peuvent-ils penser à un autre titre qu’ils lui donneraient ?

Activités

La plupart des gens ont une couleur favorite, mais plus rares sont ceux qui ont une palette de couleurs favorite. Demandez-leur d’expérimenter avec la création d’une palette de cinq ou six couleurs qui, à leur avis, vont bien ensemble. Ils peuvent mélanger ces couleurs à partir de peintures ou utiliser des échantillons de couleurs d’une droguerie. Avec quoi les élèves associent-ils la palette de couleurs qu’ils ont choisie ? Leur suggère-t-elle une atmosphère ou une émotion concrète ? Maintenant, ils doivent reprendre l’exercice en choisissant une palette qui ne leur plaît pas du tout. Demandez-leur d’expliquer laquelle des palettes leur a été la plus facile à créer et pourquoi.

Kandinsky collectionnait les libres de biologie, zoologie, embryologie et botanique, ainsi que les spécimens tels qu’un embryon de poisson, un embryon de salamandre, des insectes, des invertébrés marins, des méduses et des amibes. Outre son intérêt pour leur structure, il semble que Kandinsky attribuait aussi une valeur d’ordre spirituel à ces spécimens en tant que manifestations de la régénération et de l’origine commune de toutes les formes de vie. Demandez-leur d’utiliser un spécimen biologique comme base pour une œuvre d’art. Le sujet peut être aussi simple qu’une graine, une gousse ou une feuille. Les élèves peuvent également observer des spécimens cellulaires dans des livres, sur Internet ou en utilisant un microscope. Le site web de l’Encyclopedia of Life (Encyclopédie de la Vie) constitue un excellent outil pour ce projet.

Kandinsky pensait que l’art doit exprimer la nature intime des choses, et non pas se limiter à leur aspect superficiel. Son œuvre s’efforce de mettre au jour cette essence au moyen de formes, de lignes et de couleurs. Donnez à chaque élève quatre petites feuilles de papier à dessin et du matériel de dessin incluant des couleurs (crayons de couleur, pastel ou cires). Demandez aux élèves de créer des compositions non figuratives qui expriment les mots suivants en utilisant uniquement des lignes, des formes et des couleurs.

Colère
Solitude
Précision
Épuisement

Montrez les œuvres réalisés en classe et commentez-les. Quelles ressemblances et quelles différences y a-t-il entre les différentes façons d’interpréter le même mot par les élèves ? Quelles sont ces interprétations ? En regardant le travail des élèves, peut-on en tirer des conclusions sur la façon dont les gens répondent à certaines couleurs, formes et lignes ?

Demandez-leur de créer une peinture non figurative qui transmette l’essence d’un lieu qui leur est familier.

La longue vie de Kandinsky lui a permis d’être le témoin de grandes mutations sociales, politiques et technologiques, ainsi que de deux guerres mondiales, tout en voyageant et en déménageant souvent. Bien qu’il ait été, dans une grande mesure, apolitique, les évènements transcendantaux d’envergure mondiale que nous énumérons ci-dessous ont eu un impact direct sur sa vie.

• 1914: Début de la Première Guerre mondiale.
• 1917: Début de la révolution d’Octobre, ou révolution russe.
• 1933: Les Nazis ferment le Bauhaus.
• 1940: Début de l’occupation allemande de la France.

Demandez aux élèves d’enquêter sur ces évènements et sur leur influence dans l’histoire universelle.

1 Kandinsky, Vassily, Du spirituel dans l’art, Denoël, collection folio / essais, 1989, p. 112.

VERSION IMPRIMABLE