Guggenheim
Default image for educational_guide
Introduction

« La représentation [des continents] n'est plus suffisante; maintenant nous avons la projection de quelque chose d'aussi incertain que notre propre existence »1.

Les artistes s'efforcent de produire du sens, mais ils essaient aussi de lutter contre le mal qui existe dans le monde. Au lieu d'engager ce combat de façon directement pédagogique ou ouvertement politique, les artistes réunis dans les fonds de Dimitris Daskalopoulos ont recours à des démarches indirectes et métaphoriques. Dans sa collection, Daskalopoulos affirme qu'il essaie d'éviter délibérément « l'art politique ». « Le politique est étroitement lié à un contexte historique précis et à des questions spécifiques. En ce qui concerne les artistes [...], je me centre sur leur façon d'aborder ce qui constitue l'essence humaine d'une manière plus universelle »2. De nombreux artistes abordent les conflits en rapport avec l'exploitation des ressources naturelles de la planète à travers l'analyse des guerres, de la science ou de l'économie.

Rivane Neuenschwander (Belo Horizonte, Brésil, 1967) s'intéresse à la façon dont les êtres humains et les autres créatures interagissent entre eux et avec leur environnement. Dans sa vidéo Contingent (Contingente, 2008), elle confectionne avec du miel une mappemonde qui est dévorée par les fourmis. Pendant plus de dix minutes, les continents se recroquevillent jusqu'à disparaître, dans une métaphore de la façon dont les êtres humains sont en train d'épuiser les ressources naturelles limitées de la planète. Neuenschwander a déclaré qu'elle aime la qualité symbolique des fourmis : « Elles sont présentes sur presque tous les continents depuis des millions d'années, bien avant nous »3. La carte agit aussi comme un puissant symbole. Elle est projetée à la même taille que celles qui sont accrochées dans les salles de classe, mais celle-ci nous montre comment nous interagissons avec l'environnement. Neuenschwander dit avoir intitulé sa vidéo Contingent  parce que le mot renferme de multiples significations. Elle aime que le mot « continent » se prononce et s'écrit presque pareil que « contingent ». Comme elle le dit: « j'aime l'idée de créer une certaine confusion, une nouvelle lecture du monde, un retard dans sa signification »4.

Notes

1Rivane Neuenschwander, citée dans El intervalo luminoso : D.Daskalopoulos Collection, cat. expo. Bilbao : Musée Guggenheim Bilbao; New York : The Solomon R. Guggenheim Foundation, 2011, p. 161.
2Dimitris Daskalopoulos, cité dans Organizando una galería en mi mente : Dimitris Daskalopoulos con Nancy Spector. In : El intervalo luminoso. Op. cit., p. 25.
3Neuenschwander, citée dans El intervalo luminoso. Op. cit., p. 161.
4Ibid.

Questions
  • Observez deux photogrammes de l’œuvre de Rivane Neuenschwander Contingent (Contingente, 2008). Qu’y voyez-vous ?
  • Expliquez à vos élèves que la vidéo dure 10 minutes 30 secondes et que le premier photogramme qu’ils voient est tiré d’un moment antérieur au second. Demandez-leur d’imaginer ce qu’il va se passer dans le film. La séquence complète peut être vue sur YouTube . Pour cette pièce, Neuenschwander a confectionné une mappemonde en miel sur laquelle elle a ensuite déposé une colonie de fourmis. Demandez à vos élèves quel est le potentiel symbolique qui sous-tend l’œuvre. Veillez à ce qu’ils explorent toutes les associations qui peuvent être faites entre les fourmis, les cartes et le miel.
  • Neuenschwander affirme que le titre de son film, Contingent provient du fait que le mot a de nombreux sens. Demandez à vos élèves la définition du terme « contingent ». Ensuite demandez-leur d’explorer son sens appliqué à cette œuvre.
  • Neuenschwander aime le fait que le mot « contingent » soit proche du mot « continent », que les deux se prononcent pratiquement pareil. Elle souhaite créer « une certaine confusion, une nouvelle lecture du monde, un retard dans sa signification »1. Demandez à vos élèves ce qu’ils pensent de cette affirmation. Pourquoi veut-elle créer cette confusion, au lieu d’être la plus claire possible ?
  • Informez les élèves que toutes ces pièces font partie de la collection de Dimitris Daskalopoulos, qui a déclaré vouloir délibérément « éviter l’art politique » dans sa collection. Selon ses déclarations, « La politique est étroitement liée à un contexte historique précis et à des questions spécifiques. En ce qui concerne les artistes […], je me centre sur leur façon d’aborder ce qui constitue l’essence humaine d’une manière plus universelle »2. Demandez à vos élèves de discuter ce point par rapport aux artistes qu’ils ont vus jusqu’ici. À leurs yeux, l’œuvre de Neuenschwander peut-elle être considérée comme de l’art politique ? Pourquoi oui ou pourquoi non ?

Notes

1Rivane Neuenschwander, citée dans El intervalo luminoso : D.Daskalopoulos Collection, cat. expo. Bilbao: Musée Guggenheim Bilbao; New York: The Solomon R. Guggenheim Foundation, 2011, p. 161.
2Dimitris Daskalopoulos, cité dans Organizando una galería en mi mente: Dimitris Daskalopoulos con Nancy Spector. In: El intervalo luminoso. Op. cit., p. 25.

 

Activités

Sélection d’archives

  • Pour cette activité, les élèves réaliseront une œuvre basée sur une image préexistante. Pour Contingent (Contingente, 2008), Rivane Neuenschwander a utilisé une mappemonde. Les élèves devront réviser différentes archives d’images (collections) jusqu’à trouver des images sur lesquelles baser leur œuvre. Parlez d’abord avec votre classe du mot «archive». Quels types d’archives existent-ils ? Où peut-on accéder à des archives ? Que peut obtenir un artiste s’il fouille dans des archives ?
  • Envoyez vos élèves à la bibliothèque ou chez eux à la recherche d’archives. À la bibliothèque, ils peuvent examiner des livres, des archives ou des microfiches. Chez eux, ils peuvent fouiller dans les vieux magazines ou dans les photos de famille. En classe ils peuvent explorer les archives numériques qui existent sur la toile. Pour construire leur œuvre, ils peuvent recourir à une ou plusieurs images et à toute sorte de matériaux: peinture, crayon, collage, argile, texte, voire aliments (comme le fait Neuenschwander). Les élèves mettront en commun les objets choisis avec les images qu’ils auront tirées des archives. Interrogez-les: pourquoi précisément cette image ? Pourquoi ont-ils utilisé un matériau particulier pour répondre à ce que leur suggère l’image ? De quelles autres façons les images d’archives les inspirent-ils ?

Animation d’images

  • Pour créer son film, Neuenschwander a employé une caméra vidéo. En classe, les élèves peuvent animer les images en créant un folioscope (flip book). Comme pour l’activité précédente, ils peuvent baser leurs animations sur des images d’archives en choisissant comment ils veulent faire évoluer les images. Neuenschwander traite de la question de la limitation de ressources naturelles par le biais des ravages que causent les fourmis sur sa carte en miel. Quels changements peuvent introduire les élèves qui apportent du sens ? Les élèves doivent réaliser plusieurs copies de l’image, à la main ou à l’aide d’une photocopieuse, puis la modifier légèrement (au crayon, avec de la peinture, en faisant un collage, etc.) de façon à ce que les images, une fois réunies dans le livre, semblent prendre vie en passant rapidement les pages. Mettez les travaux en commun. En utilisant la fonction stop motion, les élèves peuvent également créer un petit court-métrage d’animation sur ordinateur à partir de leurs dessins. Quel est le message transmis par vos élèves à travers les images d’archives choisies par eux ?