Guggenheim
Introduction

VERSION IMPRIMABLE

Paul Klee
Pleine lune au jardin (Vollmond im Garten), 1934
Huile sur toile avec apprêt
50,3 x 60,1 cm
Hermann und Margrit Rupf-Stiftung, Kunstmuseum Bern
© Paul Klee's Estate/VEGAP, 2016

« La couleur me domine. La couleur me possède. Point n'est besoin de chercher à la saisir. Elle me possède, je le sais. Voilà le sens du moment heureux : la couleur et moi sommes un. Je suis peintre. » Paul Klee, 1914[1]

Paul Klee (Münchenbuchsee, Suisse, 1879—Muralto, Suisse, 1940) et le collectionneur Hermann Rupf (1880–1962) font connaissance à Berne (Suisse) en 1913, à l’occasion de l’un des voyages de l’artiste pour voir sa famille [2]. Une année plus tard, attirés par son œuvre, Hermann et sa femme, Margrit (1887–1961), décident d’acheter un groupe de trois dessins au peintre qui sera leur premier achat [3]. Les années suivantes, ils poursuivent leurs acquisitions et leurs relations avec l’artiste et sa femme, Lily, deviennent de plus en plus étroites.

A partir de 1922, Klee travaille comme professeur dans les écoles du Bauhaus de Weimar et Dessau. A partir de 1931, peu avant que les nazis ne ferment le Bauhaus, il commence à enseigner à l’Académie de Düsseldorf mais avec l’arrivée d’Hitler à la chancellerie allemande, en 1933, sa situation se complique. A la mi-mars de cette même année, la police nazie (Ordnungspolizei) entre dans son appartement en son absence et confisque divers matériels [4]. Craignant d’être arrêté, Klee abandonne immédiatement le pays pour se réfugier en Suisse pendant quelques semaines ; entretemps, ses œuvres sont mises sous séquestre et cataloguées comme « art dégénéré » [5].  Finalement, Klee est suspendu de son poste d’enseignant à l’Académie de Düsseldorf après une campagne d’attaques dans des lettres officielles et dans la presse allemande [6]. En décembre 1933, après une période de chômage, Klee se voit contraint de quitter l’Allemagne et se réfugie avec Lily chez ses parents à Berne [7]. En Suisse l’attendent des amis comme Hermann et Margrit Rupf et le marchand d‘art Daniel-Henry Kahnweiler (1880–1962). Par l’intermédiaire de son ami intime Rupf, Kahnweiler prend en charge la représentation générale et exclusive de l’artiste à l’étranger [8].

Cette même année, Klee commence à ressentir les premiers symptômes d’une maladie qui va diminuer considérablement sa production. Pleine lune au jardin (Vollmond im Garten) a été peint en 1934, au début de sa maladie. Kahnweiler emporte le tableau à Paris où il l’expose dans sa Galerie Simon, et c’est là que Rupf l’achète. Klee est un artiste central dans la collection Rupf, qui compte au total 190 œuvres du peintre [9].

Questions

Regardez attentivement l’œuvre de Paul Klee. Prenez le temps d’observer tous les détails. Que percevez-vous ? Quelles figures pouvez-vous y distinguer ? Décrivez comment Klee a utilisé la couleur dans ce travail. Vous transmet-il un état d’esprit donné, un sentiment ou une sensation particulière ? Cette palette ou combinaison de couleurs vous rappelle-t-elle quelque chose de particulier ?

Le titre du tableau Pleine lune au jardin. De quelle façon a changé votre façon de voir l’image maintenant que vous savez son titre ? Pensez-vous que Klee montre quelques-unes des qualités que peut avoir un jardin ou en a-t-il éliminé toute trace de réalité ? Expliquez votre réponse. Pensez-vous que cet endroit a pu exister ? Pourquoi ? Imaginez que vous pouvez voler dans la peinture. Quelles zones aimeriez-vous explorer plus à fond ? Y a-t-il un endroit qui vous intrigue ou attire votre attention ? Une fois là, que verriez-vous ? Que sentiriez-vous ? Quoi ou qui entendriez-vous ?

Activités

Réorganisez l’œuvre et créez un nouveau collage.

Imprimez l’œuvre de Klee en couleur. Découpez avec soin toutes les formes qu’elle contient. Vous pouvez décider si vous voulez découper plusieurs formes ensemble ou toutes séparément. Prenez ensuite une feuille et réorganisez l’œuvre à votre gré en collant les divers fragments. Vous pouvez découper de nouvelles formes dans différents papiers de couleur et les ajouter à votre composition. Utilisez de l’aquarelle pour peindre le fond ou pour changer la couleur d’une figure originale en peignant dessus. Exposez votre œuvre à côté de celle de Klee et donnez-lui un titre. Comment votre vision de la peinture a-t-elle changé ? Écrivez un cartel pour accompagner l’œuvre qui raconte votre processus créatif.

Peignez votre jardin à la manière de Klee

Pour commencer, cherchez votre jardin préféré, qui peut être le parc de votre quartier, un endroit spécial où vous allez en famille ou simplement le jardin de chez vous. Klee a choisi un moment spécial pour peindre le sien, une nuit de pleine lune. Pensez au moment que vous aimeriez capter une scène de votre jardin et photographiez-le pour l‘utiliser comme référence pour votre travail.

Une fois la photo prise, observez comment le jardin est éclairé à ce moment que vous avez capté : quelles sont les choses qui se détachent à cette heure du jour ? Klee a choisi peu de couleurs pour créer son œuvre, mais a joué sur différentes tons de chacune. Observez attentivement la photo, choisissez la couleur dont vous voulez qu’elle domine dans votre œuvre et commencez votre création. Il n’est pas nécessaire que votre peinture ressemble à la réalité. Klee aimait simplifier les formes, vous aussi vous pouvez le faire.

Enquêtez

Art dégénéré (Entartete Kunst) est le terme méprisant sous lequel le régime nazi allemand englobait tout l’art moderne. A partir de 1933, toutes les pièces cataloguées comme « art dégénéré » ont été interdites en faveur de ce que les nazis appelaient l’ « art héroïque ». En groupe, cherchez à savoir quels ont été les artistes interdits, pourquoi ils ont été censurés par le régime, ce qu’ont fait les nazis pour faire connaître les artistes qui étaient sur cette liste et ce qui est arrivé à ces œuvres d‘art. Finalement, chaque groupe présentera au reste de la classe ce qu’il a découvert.

NOTES

  1. La Colección de Hermann y Margrit Rupf, cat. expo. (édition en espagnol), Bilbao, Guggenheim Bilbao Museoa, p. 100.
  2. http://www.rupf-stiftung.ch/?m=4&m2=1&lang=e&show=2&dirid=24
  3. http://www.zpk.org/en/exhibitions/review_0/2015/klee-in-bern-968.html
  4. http://www.culturekiosque.com/art/exhibiti/paulklee.html
  5. http://www.tate.org.uk/whats-on/tate-modern/exhibition/ey-exhibition-paul-klee-making-visible
  6. http://www.zpk.org/en/collection-research/paul-klee-(1879-1940)-49.html
  7. http://www.culturekiosque.com/art/exhibiti/paulklee.html
  8. http://www.rupf-stiftung.ch/?m=4&m2=2&lang=e&show=2&seite=&dirid=24
  9. http://www.rupf-stiftung.ch/?m=4&m2=1&lang=e&show=2&dirid=24

VOCABULAIRE

Art dégénéré (Entartete Kunst) : Terme méprisant sous lequel le régime nazi allemand englobait tout l’art moderne. A partir de 1933, toutes les pièces cataloguées comme « art dégénéré » ont été interdites en faveur de ce que les nazis appelaient l’« art héroïque ».

Bauhaus : Le Bauhaus était une école révolutionnaire de design, art et architecture fondée par l’architecte pionnier du mouvement moderne Walter Gropius à Weimar (Allemagne) en 1919 et fermée par les autorités prussiennes aux mains du parti nazi. Paul Klee et Vassily Kandinsky y ont enseigné.

RESSOURCES

Biographie de Paul Klee
https://www.guggenheim.org/artwork/artist/paul-klee

Collection de la Fondation Rupf
http://www.rupf-stiftung.ch/?m=4&m2=1&lang=e&show=2&dirid=24

Biographie de Paul Klee en espagnol
http://www.museothyssen.org/thyssen/ficha_artiste/311
http://www.zpk.org/

Tate Gallery. Exposition sur l’œuvre de Paul Klee.
http://www.tate.org.uk/whats-on/tate-modern/exhibition/ey-exhibition-paul-klee-making-visible

Liste visuelle des œuvres de Paul Klee
http://paulklee.fr/html/1934b.html

VERSION IMPRIMABLE