Guggenheim
Default image for educational_guide
Introduction

Cyrus Kabiru
Soleil caribéen (Caribbean Sun), de la série Lunettes-merveille (C-Stunners), 2012
Impression en couleur
150 x 100 cm
© Carl de Sauza/AFP/Getty Images

“J’ai grandi en face de la décharge de Nairobi. Toutes les poubelles, tous les déchets de Nairobi finissaient généralement dans mon quartier. Alors, quand je me levais, la première chose que je voyais c’était des détritus. Je disais souvent à mon père que je voulais donner une seconde chance aux déchets, que j’aimerais travailler avec eux. Et c’est ce que j’ai fait jusqu’à présent”. —Cyrus Kabiru(1)

 

INTRODUCTION

Cyrus Kabiru est un peintre et sculpteur autodidacte que vit et travaille à Nairobi (Kenya), la ville où il est né en 1985. Ses œuvres, qui commencent à s’imposer sur la scène artistique internationale, ont souvent pour thème son pays, abordé sous un angle humoristique. Kabiru exerce un rôle d’observateur, d’explorateur : ses peintures et ses sculptures sont le résultat de ses expériences(2). Il est connu pour travailler les matériaux récupérés et recyclés : il ramasse à Nairobi des objets mis au rebut, comme des vis, du fil de fer, des cuillères ou des tôles, et les réassemble pour créer quelque chose de nouveau. En donnant à ces objets une seconde chance, Kabiru met à profit le pouvoir transformateur de la mutation et de la réutilisation et met l’accent sur l’intérêt des déchets en tant que matériaux propices à la création.(3)

Kabiru a élaboré une série de lunettes-sculptures qui brouillent les limites entre l’art, la performance, la mode et le design, et qu’il a baptisées Lunettes-merveille (C-Stunners). Chaque Lunettes-merveille raconte une histoire et transmet un message et une signification particulière. L’artiste s’empare de matériaux recyclés pour créer des objets qui rappellent le style steampunk, comme ces lunettes artistiques qui sortent des sentiers battus pour remettre en question certains stéréotypes(4).

Kabiru a conçu des lunettes dès son enfance, d’abord comme des jouets, puis comme monnaie d’échange qu’il utilisait avec ses camarades pour qu’ils lui fassent ses devoirs de classe. Sa passion pour les lunettes a surgi de l’aversion qu’avait pour elles son père qui, quand il était petit, fut durement puni pour avoir cassé les siennes, car ses parents, les grands-parents de Kabiru, les avaient achetées avec beaucoup d’effort et de sacrifices. Quand à l’âge d’environ sept ans, son père a vu Kabiru jouer avec ses lunettes, il lui a dit : “Cyrus, si tu veux porter des lunettes, fais-les toi-même.”(5) L’enfant s’est alors embarqué dans une aventure qui est devenue une passion et une mission dans la vie : créer des lunettes à partir de matériaux trouvés. Son père, qu’amusait ce jeu de création de binocles, a ainsi joué, sans le savoir, un rôle de commissaire en lui demandant de créer des lunettes ayant une histoire ou une raison derrière(6). En réélaborant sans cesse ce qui fut un objet de douleur pour son père et d’espérance pour ses grands-parents, Kabiru a commencé à donner forme à une œuvre dont la signification symbolique va bien au-delà de l’histoire de sa famille, puisqu’en dernier ressort elle est une métaphore du pouvoir de la transformation créative en Afrique et dans le monde entier.(7)

 

1. http://blog.ted.com/no-art-no-life-fellows-friday-with-cyrus-kabiru/

2. http://cyruskabiruart.tumblr.com/

3. http://makingafrica.net/2015/03/cyrus-kabiru-c-stunners/

4. http://edition.cnn.com/2013/04/23/world/africa/cyrus-kabiru-glasses-kenya/index.html

Questions

Observez Soleil caribéen (Caribbean Sun, 2012)

Observez avec attention les lunettes de Kabiru. Pourquoi à votre avis Kabiru a-t-il choisi le titre Soleil caribéen ? Comment intituleriez-vous cette pièce ? Pourquoi ?

Comment vous sentiriez-vous en portant ces lunettes ? Où les porteriez-vous ? Pourquoi ?

Décrivez les matériaux qu’a utilisés Kabiru. Si vous deviez chercher des matériaux semblables, où le feriez-vous ?

Pensez-vous que Kabiru a créé les lunettes Soleil caribéen pour les porter ou pour les présenter comme des œuvres d’art ? Expliquez votre réponse.

Chaque Lunettes-merveille (C-Stunner) raconte son histoire et transmet un message et une signification. Quel message ou quelle signification pensez-vous que porte Soleil caribéen ? Écrivez un paragraphe pour exposer vos idées.

Kabiru a déclaré que “Les Lunettes-merveille possèdent une certaine énergie et une grâce qui reflètent la sensibilité et l’attitude d’une génération de jeunes de Nairobi. Elles représentent le désir de ce qui brille dans la culture populaire, elles reflètent l’ingéniosité et le talent des gens ; les lunettes sont un nouveau filtre qui ouvre une perspective différente sur le monde où nous vivons en transformant non seulement l’apparence de la personne qui les porte, mais aussi son état d’esprit”(8). Que pensez-vous de cette explication ? Quel objet de votre culture choisiriez-vous pour jouer un rôle similaire ? Expliquez votre réponse.

 

8. http://cyruskabiruart.tumblr.com/

Activités

Créez vos Lunettes-merveille

Demandez à vos élèves de recueillir des matériaux qu’ils puissent réutiliser et de les apporter en classe avec une paire de lunettes bon marché. Donnez-leur d’autres matériaux, comme du fil de fer, du fil chenille, des pinces, des ciseaux, de la colle blanche et du carton, pour qu’ils expérimentent en classe. Encouragez-les à partager le matériel qu’ils ont apporté ave leurs camarades pour créer leurs Lunettes-merveille. Suggérez-leur d’inventer une histoire qu’ils veulent partager au moyen de leurs lunettes ; ils doivent la rédiger. Une fois qu’ils auront fini, montez une exposition avec toutes les Lunettes-merveille en les accompagnant d’un cartel expliquant brièvement les matériaux utilisés et le pourquoi de leur choix.

Ils peuvent s’inspirer d’autres Lunettes-merveille de Kabiru. Cherchez “C-Stunners, Kabiru” sur le site Images Google ou visitez les galeries qui offrent des images de son œuvre : http://www.ckabiruart.daportfolio.com/http://www.edcrossfineart.com/artists/cyrus-kabiru/http://www.edcrossfineart.com/artists/cyrus-kabiru/

 

Déchets électroniques : enquête

Dans son œuvre, Kabiru aborde des questions comme les déchets et leur réutilisation. Il est notamment préoccupé par les déchets électroniques, qui sont spécialement toxiques et polluants. Certains matériaux que renferment les produits électroniques les rendent dangereux, selon leur état et leur densité. Souvent, ces matériels ne sont pas traités de façon adéquate (recyclage ou réutilisation) et, au fil du temps, les composants toxiques peuvent se répandre dans le sol ou dans l’atmosphère, contaminant sévèrement la nature et les communautés des alentours.

Regardez avec vos élèves cette courte vidéo, Making Wearables from E-Waste (De déchet électronique à accessoire de mode) : https://www.youtube.com/watch?v=jv–ezAQOrY. Partagez votre opinion avec la classe.

Enquêtez sur les déchets électroniques. Que peut-on faire pour résoudre le problème que cause leur accumulation? S’ils pouvaient réaliser un projet basé sur eux, que feraient-ils ? Les élèves doivent rédiger et présenter leur enquête devant la classe.

 

À fond

Outre les Lunettes-merveille, Kabiru travaille sur deux autres projets : une série dans laquelle il représente la nature africaine au moyen de capsules de bouteille imbriquées, et un projet baptisé Outreach (Sensibilisation), avec lequel il parcourt le Kenya, et souvent sa campagne, pour enseigner aux adultes des communautés comment travailler avec les matériaux dont ils disposent. Dans les deux projets, Kabiru collabore avec des personnes de la communauté. Pour en savoir plus sur ces projets, voyez sa page Facebook, où il informe régulièrement sur son travail : https://www.facebook.com/Cyrus-Kabiru-Art-136040723101586/timeline/.

 

VOCABULAIRE

Déchet électronique : Outils ou éléments électroniques qui sont mis au rebut à leur arrivée en fin de “vie utile”. Ces éléments électroniques usagés sont réutilisés, revendus, récupérés, recyclés ou jetés dans les pays en voie de développement, car dans ces pays le traitement de ce type de déchets est rarement réglementé, ce qui entraîne souvent de graves problèmes de santé et de pollution.

Performance : Genre artistique dans lequel le créateur a fréquemment recours à sa voix et/ou au mouvement corporel, souvent en relation avec des objets, pour exprimer un message.

Steampunk : Sous-genre de la science-fiction qui incorpore des éléments technologiques et esthétiques inspirés des machines à vapeur industrielles du XIXe siècle dans une sorte de futurisme rétro.

 

RESSOURCES

Entretien de la CNN, “Artist’s Spectacular Glasses ‘Give Trash a Second Chance’”.
http://edition.cnn.com/2013/04/23/world/africa/cyrus-kabiru-glasses-kenya/index.html

Page Facebook de Cyrus Kabiru
https://www.facebook.com/Cyrus-Kabiru-Art-136040723101586/timeline/ 

Young World Inventors, Cyrus Kabiru’s Treasures from Trash.
https://www.youtube.com/watch?v=aehMbwuw3nA

Page Tumblr de Cyrus Kabiru
http://cyruskabiruart.tumblr.com 

Cyrus Kabiru et les Lunettes-merveille
https://www.youtube.com/watch?v=9wffeRIVBgQ

Exposition Making Africa au Vitra Design Museum
http://makingafrica.net