Guggenheim

Fontana est l'un des auteurs du Manifiesto Blanco (manifeste blanc), la première déclaration du Spatialisme, écrit à Buenos Aires en 1946. À la lumière des nouvelles découvertes de la physique, allant de la relativité à la mécanique quantique, le manifeste encourageait l'utilisation des nouvelles technologies et l'extension de l'œuvre d'art à la quatrième dimension. Trois ans plus tard, à Milan, Fontana commence à créer ses Environnements Spatiaux lesquels expérimentaient avec l'espace et la lumière. Il y utilisait le néon, élément qui servira de point de départ à d'autres développements ultérieurs dans l'art de l'installation. La pratique multidisciplinaire de Fontana élargit la notion d'expérience artistique pour inclure l'espace qui entoure le spectateur.