Guggenheim

En 1914, quand la première guerre mondiale éclate, Vassily Kandinsky est contraint de quitter l'Allemagne en raison de sa nationalité russe. Il s'installe finalement dans sa ville natale, à Moscou, où l'avant-garde essayait de définir un langage esthétique universel à travers des formes géométriques. Après avoir rompu avec Gabriele Münter et avoir mis un point final à son association avec ses collègues allemands, Kandinsky partage les expériences des artistes russes. Cependant, leur approche objective et l'importance qu'ils accordaient à la production ne correspondaient pas à sa recherche de spiritualité dans l'art.

Kandinsky retourne en Allemagne avec sa femme Nina, et en 1922 il commence à enseigner au Bauhaus, l'école publique d'art et de design fondée par l'architecte Walter Gropius. C’est là qu’il découvre un environnement propice qui fait écho à sa conviction selon laquelle l'art peut transformer les êtres humains et la société. Il poursuit ses recherches sur la couleur et la forme et leurs effets psychologiques et spirituels attenants. Les formes géométriques dominent alors le langage pictural de Kandinsky qui privilégie les plans superposés, changement dû en partie à l'influence artistique qu'il avait assimilée en Russie. Kandinsky continue à prendre ses distances avec ce qu'il considère l'art "mécaniste" des constructivistes et l'art "pur" des suprématistes dont Kazimir Malevitch, car selon lui, même les formes les plus abstraites renferment un contenu expressif et émotionnel. Kandinsky considérait que le triangle symbolisait l'action et l'agressivité, le carré, la paix et le calme et enfin le cercle, le monde cosmique et spirituel.

L'œuvre de Kandinsky interpelle à cette époque le collectionneur Solomon R. Guggenheim qui, accompagné de sa femme Irène et de sa conseillère artistique Hilla Rebay, rend visite à Kandinsky dans son atelier du Bauhaus de Dessau en 1930 et il acquiert, entre autres, Composition 8 (1923). Kandinsky enseigne au Bauhaus jusqu'en 1933, date à laquelle l'école ferme sous la pression du gouvernement nazi.