Guggenheim
diego rivera new workers

Le projet Didaktika offre aux visiteurs la possibilité d’approfondir les propositions que soumettent les expositions à travers des espaces éducatifs et une palette d’activités originales.

À cette occasion, le contenu se focalise sur le rôle considérable qu’a joué le Gouvernement des États-Unis en apportant son soutien à la culture et à l’art au milieu du XXe siècle. C’est grâce à plusieurs projets fédéraux que l‘Expressionnisme Abstrait a connu son apogée, en partie afin de répondre aux intérêts politiques du gouvernement de l’époque préoccupé par l’expansion probable de l’idéologie communiste de l’Union Soviétique.

Par ailleurs, comme à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale le centre de la création s’était déplacé de Paris à New-York, de nombreux artistes provenant du vieux continent y affluèrent et proposèrent un nouvel art présenté dans les galeries et expositions et également divulgué et enseigné.

Outre cet espace didactique sur le couloir, l’exposition propose des ressources supplémentaires pendant la visite à base d’information au contenu artistique, notamment des textes apposés aux murs, des audio-guides et des visites express.

L’artiste mexicain Diego Rivera explique différentes techniques picturales aux étudiants de New-York (New Workers’ Art School), août 1933
Photo: Bettmann. Getty Images