Guggenheim
sabias que

Saviez-vous que… Lucio Fontana participa à la rédaction de plus de cinq manifestes sur le Spatialisme ?

Entre 1946 et 1952, Lucio Fontana (Rosario, Argentine, 1899 - Milan, Italie, 1968) fut co-auteur d’une série de manifestes qui rassemblaient les réflexions d’étudiants et de professeurs d’art sur l’importance d’inclure dans l’art une quatrième dimension.Ces manifestes, publiés et reconnus à l’échelle internationale, surgirent comme conséquence des progrès accomplis dans la recherche physique et traduisaient sur le papier les questions qui étaient débattues dans les universités et dans les cercles intellectuels sur la quête d'un art nouveau.

Le premier de ces manifestes prit forme en 1946 à Buenos Aires, centre intellectuel de référence à l’époque en Amérique Latine et ville dans laquelle Fontana exerça comme professeur, à l’École des Arts Plastiques Altamira. Il eut pour titre Manifiesto Blanco (le « Manifeste blanc ») et bien qu'il ne fût pas signé par l’artiste, celui-ci en fut l’un des co-auteurs aux côtés de Bernardo et Pablo Arias, Enrique Benito, César Bernal, Rodolfo Burgos, Horacio Cazeneuve, Luis Coll, Marcos Fridman, Alfredo Hansen et Jorge Rocamonte.

En 1947, c’est à Milan qu’apparaît le Manifeste du Spatialisme. Puis en 1948, la Proposition d’un règlement du mouvement spatial. En 1951, serait publié le IV Manifeste de l’Art spatial et finalement, en 1952, un texte sur le mouvement spatial et la télévision. Fontana participa avec certains de ses travaux à des émissions expérimentales de la RAI (radiotélévision italienne).

Nous concevons la synthèse comme une somme d’éléments physiques. Couleur, son, mouvement, temps, espace, composant une unité physico-psychique. La couleur, élément de l’espace, le son, élément du temps, et le mouvement qui se développe dans le temps et dans l’espace, sont les formes fondamentales de l’art nouveau qui contient les quatre dimensions de l’existence. Temps et espace.

L’art nouveau requiert le fonctionnement de toutes les énergies de l’homme dans sa création et son interprétation. L’être se manifeste intégralement dans la plénitude de sa vitalité.

Manifeste Blanc, 1946

Manifiesto Blanco

Manifiesto Blanco, testo ispirato alle idee di Lucio Fontana e redatto da alcuni suoi allievi dellaEscuela libre de arte plàsticas, Buenos Aires 1946. (Volantino dattiloscritto)

Lucio Fontana, Beniamino Joppolo

Lucio Fontana, Beniamino Joppolo, Giorgio Kaisserlian, Milena Milani, Spaziali [Primo Manifesto spaziale], Milano [dicembre] 1947. (Volantino dattiloscritto)

Carlo Cardazzo, Roberto Crippa

Carlo Cardazzo, Roberto Crippa, Lucio Fontana, Giampiero Giani, Beniamino Joppolo, Milena Milani, Proposta di un regolamento Movimento spaziale, Milano 2 aprile 1950. (Volantino dattiloscritto)