Guggenheim
MAMParis-chefs
Exposition passée

Le Musée d’Art Moderne de Paris (MAM) et le Musée Guggenheim Bilbao présentent une sélection de près de 70 chefs-d’œuvre de maîtres témoignant de l’histoire de la collection du MAM, constituée en regard des mouvements d’avant-garde nés à Paris pendant les premières décennies du XXe siècle.

Le MAM est créé à l’occasion de l’historique Exposition internationale de 1937 en vue d’accueillir les fonds d’art moderne de la Ville de Paris, qui s’enrichissent au cours des années suivantes grâce à d’importantes acquisitions d’œuvres d’artistes majeurs de la scène parisienne. Le MAM n’est toutefois officiellement inauguré qu’en 1961. Les mécènes apportent un soutien précieux au projet, en particulier le docteur Maurice Girardin, dont le legs au musée en 1953 forme le noyau de la collection autour des maîtres modernes, notamment les artistes fauves, les cubistes, et les représentants de l’École de Paris.

Lire davantage
Ressources en exclusivitéDevenez membre de Community pour accéder à ce contenu
Audio-guide
Du fauvisme au surréalisme : chefs-d'œuvre du Musée d'Art Moderne de Paris

Le saviez-vous...?

ART ET TECHNIQUE : LA VIE MODERNE

Dans le cadre du projet Didaktika, le Musée conçoit des espaces didactiques et organise des activités qui complètent les expositions et fournissent des outils et des ressources, dans les salles ou en ligne, permettant de mieux apprécier et comprendre les œuvres exposées.
En savoir davantage

UNE COLLECTION EXCEPTIONNELLE : LE MUSÉE D’ART MODERNE DE PARIS (MAM)

À la suite de l’Exposition internationale des arts et des techniques appliquées à la vie moderne, organisée à Paris en 1937, la mairie de la ville décide de créer un musée consacré à l’art moderne afin de rassembler et d’enrichir une collection consacrée aux mouvements artistiques du XXe siècle.
En savoir davantage

LA FÉE ÉLECTRICITÉ

L’Exposition internationale des arts et des techniques appliquées à la vie moderne de 1937 traite, entre autres, de la relation entre art et technique. Sous les directives de la Compagnie parisienne de distribution d’électricité, l’artiste Raoul Dufy est chargé de décorer l’intérieur du Pavillon de l’Électricité et de la Lumière.
En savoir davantage

PARIS, VILLE LUMIÈRE

Paris est surnommée la « Ville lumière » au début du XIXe siècle, car elle est la première ville d’Europe à utiliser des lampadaires à gaz pour éclairer les voies publiques. Grâce aux progrès de la technologie naissent des inventions tel que le cinéma, l’éclairage électrique des rues et des foyers, la production d’acier et de nouveaux modes de transport.
En savoir davantage

IMAGES EN MOUVEMENT

À la fin du XIXe siècle, les premières images en mouvement font leur apparition grâce au zoopraxiscope d’Eadweard Muybridge, au kinétoscope de Thomas Edison et, plus tard, au cinématographe des frères Lumière. La perception de la réalité change.
En savoir davantage

ELECTRICITÉ

L’électricité est le sujet choisi par Man Ray pour sa série de photogravures intitulée Électricité (1931). Saviez-vous qu’il est possible de réaliser un photogramme sans appareil photo ? Il suffit de placer des objets sur du papier photosensible et de l’exposer à une source de lumière afin de produire une image en négatif.
En savoir davantage

MOYENS DE TRANSPORT

Symbole de la révolution industrielle et de la modernité, le chemin de fer facilite considérablement les déplacements vers la capitale française. Au début du XXe siècle, l’effervescence culturelle de Paris attire des artistes du monde entier qui s’y rendent en train, en bateau, puis plus tard, en avion.
En savoir davantage

THÉORIES DES COULEURS

La parution du Traité des couleurs de Goethe, en 1810, et De la loi du contraste simultané des couleurs, de Michel-Eugène Chevreul, publié en 1839, ont exercé une grande influence sur de nombreuses générations d’artistes. Avez-vous remarqué que ces théories se présentaient sous la forme de cercles de couleur ?
En savoir davantage

NOVEAUX MATÉRIAUX

Obtenu grâce à de nouvelles méthodes de fonte utilisant un four à arc électrique, l’acier est synonyme de modernité. Ce matériau offre un nombre infini d’applications, dans les infrastructures, mais également les moyens de transport, les machines et les outils.
En savoir davantage

Produits liés dans notre Boutique

catálogo del fauvismo al surrealismo

Du fauvisme au surréalisme : chefs-d'œuvre du Musée d'Art Moderne de Paris

Le catalogue de l’exposition nous plonge dans la vibrante éclosion de styles qui se produit à Paris dans le sillage du fauvisme, du cubisme, de l’École de Paris et du surréalisme pendant les premières décennies du XXe siècle.
Achetez-le