Guggenheim
Christian Boltanski | Artistas | Guggenheim Bilbao Museoa
1944

Naissance le 6 septembre à Paris. De descendance juive, ses premières années de vie sont marquées par l’occupation nazie de la France, ce qui oblige sa famille à rester cachée.

1958

Initiation à la peinture, après une enfance sans scolarisation réglée, ni formation artistique officielle. Ses premières œuvres sont de grands formats figuratifs sur des thèmes historiques et macabres.

1968

Abandon de la peinture pour travailler avec la photographie, de petites pièces de matériau comme la pâte à modeler, les objets personnels et les cartes postales, selon une réflexion sur l’existence, le temps qui passe, la mémoire et sa propre enfance. Réalisation de sa première exposition individuelle, intitulée La vie impossible de Christian Boltanski au Théâtre le Ranelagh de Paris.

1969

Publication de ses premiers livres : Recherche et présentation de tout ce qui reste de mon enfance, 1944-1950 et Reconstitution d’un accident qui ne m’est pas encore arrivé et où j’ai trouvé la mort, tous deux publiés par la Galerie Givaudan de Paris.

1970

Exposition à l’ARC/Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. 1972 Participation à la Documenta 5 de Kassel, en Allemagne.

1973

Réalisation de l’exposition Les inventaires, qui est exposée à la Staatliche Kunsthalle Baden-Baden de Baden-Baden, à l’Israel Museum de Jérusalem, au Museum of Modern Art d’Oxford, et l’année suivante au Louisiana Museum for Moderne Kunst de Humlebaek, au Danemark, ainsi qu’au Centre National d’Art Contemporain (CNAC) de Paris.

1975

Participation à l’exposition A proposito del Mulino Stucky, dans le cadre de la Biennale Architettura di Venezia, Venise.

Lire davantage