Guggenheim
Projet spécial de conservation

Dans le cadre du XXe Anniversaire du Musée, quatorze œuvres de la Collection du Musée Guggenheim Bibao possédant des éléments technologiques seront restaurés grâce à un projet extraordinaire de conservation.

Pour l’année de célébration de son XXe Anniversaire, le Musée Guggenheim Bilbao a mis sur pied un projet ambitieux de conservation réunissant quatorze œuvres issues de sa Collection possédant des éléments technologiques. Quelques unes de ces œuvres comme Installation pour Bilbao (Installation for Bilbao), de Jenny Holzer; Arcs rouges /Arku gorriak, de Daniel Buren; Ombre et bouche (Shadow and Mouth), de Juan Muñoz; Puppy, de Jeff Koons; Sculpture de brouillard n.º 08025 (F.O.G.) [Fog Sculpture #08025 (F.O.G.)], de Fujiko Nakaya; et Fontaines de feu (Fire Fountain), d’Yves Klein, présentent des caractéristiques diversifiées et seront appréhendées en profondeur et parfois restaurées dans le but d’assurer leur longévité et permettre aux futures générations d’en profiter.

Instalación para Bilbao | Jenny Holzer | Guggenheim Bilbao Museoa
Jenny Holzer
Instalación para Bilbao

Ce projet, qui a débuté fin 2016 et qui se prolongera jusqu’au printemps 2018, est coordonné par le département de Conservation du Musée, et regroupe des professionnels de l’institution issus de disciplines différentes qui travaillent en collaboration avec les auteurs des œuvres concernées et leurs studios d’art. La méthodologie utilisée s’appuie sur le concept de mise à jour technologique, ce pourquoi plusieurs composants ─ systèmes électroniques et électriques, circuits hydrauliques, équipements audiovisuels et installations de gaz ─ qui sont devenus obsolètes ou défectueux seront remplacés par d’autres pièces aux caractéristiques identiques ou similaires, tout en sauvegardant la quintessence conceptuelle de ces œuvres d’art.

Le plan de travail s’articule autour de trois étapes fondamentales: la documentation, consistant à recueillir toute l’information descriptive ou de restauration de chaque création; l’analyse et l’intervention, comprenant le développement et l’exécution des propositions d’intervention nécessaires visant à garantir la préservation des pièces; et une phase finale de prévention permettant de créer et prévoir un programme de maintenance global de chaque œuvre afin de palier à la survenue de défauts de fonctionnement.

Quatorze œuvres très diversifiées

Ces quatorze œuvres d’art, qui représentent environ 10% de la Collection, font partie d’une typologie extrêmement variée et, présentent dans certains cas une grande complexité, due à la nature de leurs composants technologiques. Le projet a démarré par l’une des œuvres comprises dans la typologie de systèmes électroniques: Installation pour Bilbao, de Jenny Holzer, qui est composée de neuf colonnes de leds rouges et bleus le long desquelles coule une cascade de textes originaux de l’artiste. Après avoir discuté avec Holzer et consulter son avis en termes de conservation de la l’œuvre, une re-fabrication partielle du système est en cours, remplaçant les leds d’origine par une nouvelle génération de leds RGB ─ fournissant une luminosité et une richesse chromatique supérieure et supposant une consommation réduite ─ sur la base de nouveaux systèmes hardwaresoftware et câblage.

La deuxième œuvre s’inscrivant dans cette catégorie électronique qui sera remise à niveau est Arcs rouges /Arku gorriak, de Daniel Buren, une structure de panneaux phénoliques dotée d’un double système de lumière interne et externe. Pour ce cas précis, une restauration complète est prévue en termes de revêtement et lumière, à même de préserver les séquences de programmation initiales. On restaurera aussi à l’occasion Ombre et bouche de Juan Muñoz constitué de deux figures humaines simulant une conversation.

Parmi les œuvres comprenant des systèmes hydrauliques, il y a Sculpture de brouillard n.º 08025 (F.O.G.), de Fujiko Nakaya, une installation qui projette de l’eau vaporisée, et Puppy, l’œuvre de Jeff Koons constituée d’environ 40.000 fleurs, qui renferme un système d’irrigation de 114 orifices apportant à la sculpture l’eau et les soins phytosanitaires nécessaires. Dans cette même catégorie on retrouve Séquence de dièdres, de Sergio Prego, intervention sculpturale-architecturale conçue pour l’un des murs rideaux de l’édifice du Musée et constituée de panneaux mobiles en aluminium qui se hissent et se positionnent perpendiculairement à la vitre de la structure du Musée, au moyen d’un mécanisme pneumatique.

Arcos rojos / Arku gorriak | Daniel Buren | Guggenheim Bilbao Museoa
Daniel Buren
Arcos rojos / Arku gorriak , 2007
Paneles laminados compactos, aluminio, acero galvanizado, film de PVC, metacrilato translúcido, LEDs y proyectores de halogenuros metálicos
Medidas de la estructura modificada 57,5 x 27,85 x 2,17 m
Guggenheim Bilbao Museoa

Les installations-vidéo s’appuient quant à elles sur des archives d’image et de son essentiellement. Parmi celles qui seront restaurées il y a Irrintzi, de Itziar Okariz, vidéo qui décrit une performance que l’artiste a réalisée sans public dans les espaces intérieurs du Musée; Irrésistiblement beau, de Manu Arregui, avec deux projections vidéo face à face qui montrent une image réelle de Vanesa Jiménez, plus connue sous le nom de “l’enfant aux os de verre”, et une image virtuelle de la petite fille; la vidéo installation multi-chaîne Trop tard pour Goya, de Francesc Torres, qui comprend une sculpture installée sur un socle giratoire et la reproduction d’une gravure; et enfin Ikaraundi – EQDALOS (tête agenouillée contre le mur), installation multimédia d’Iñaki Garmendia.

En ce qui concerne les œuvres contenant des systèmes électriques, se distingue l’œuvre de Liam Gillick Comment vous conduirez-vous? Un chat de cuisine parle, une colossale installation formée par des pièces en bois, des lampes, un chat disséqué, du texte, un rideau et un reproducteur MP3; Foyer, de Mona Hatoum, qui consiste en une table couverte de divers objets métalliques illuminés et connectés entre eux par des câbles électrifiés; et l’installation de photographies illuminées par un système de 112 ampoules qui pendent Humains de Christian Boltanski.

La dernière œuvre qui fait partie de ce projet de conservation est Fontaines de feu, d’Yves Klein, appartenant à la typologie des installations de gaz. Située à l’intérieur du bassin qui sépare le Musée du delta, elle est constituée de cinq jets de feu alignés qui fonctionnent grâce à un système de combustion à gaz.

Lignes générales de travail

Le Département de Restauration du Musée Guggenheim Bilbao développe son activité selon deux lignes de travail parallèles :

La Conservation Préventive : analyse des risques et mise en place de mesures adaptées de stockage, manipulation, transport et exposition des œuvres d’art, afin de garantir leur correcte préservation.

L’étude des techniques et des matériaux constitutifs des œuvres, ainsi que des causes et des processus de dégradation de ces dernières, afin d’établir les mesures de conservation nécessaires et, le cas échéant, envisager les traitements ou interventions les plus adéquats.

L’étude des techniques et des matériaux constitutifs des œuvres | Guggenheim Bilbao Museoa
Recherche

La recherche, aussi bien celle concernant la conservation préventive que celle relative à la Collection du Musée Guggenheim Bilbao, est une activité fondamentale du département.

Dans ce sens, le musée a collaboré dans des projets de recherche avec d’autres musées et institutions au niveau national et international, comme INCCA (International Network for the Conservation of Contemporary Art)(www.incca.org), plateforme pour l’échange de connaissances en matière de conservation d’art contemporain.

Le Département de Restauration travaille également dans le domaine de la sensibilisation du public et son implication active dans la mission de préservation du patrimoine culturel pour les générations à venir. Dans ce but, des visites guidées sont réalisées pour faire découvrir les installations et les activités à différents collectifs (étudiants universitaires, professionnels des musées, public spécialisé, etc.). Né de cette ligne de travail visant la sensibilisation, et de nature clairement pédagogique, un projet fut mis en place :The project A Hidden Picasso.

Conservation préventive

Discipline d’implantation relativement récente dans les musées, la conservation préventive constitue actuellement un élément primordial de toute politique en matière de conservation du patrimoine.

Le Département de conservation gère et anime un plan de conservation préventive intégral. À partir de l’identification, de la caractérisation et de l’évaluation des risques multiples qui peuvent menacer les œuvres, le Département de Conservation élabore et établit :

  • Des mesures préventives : Conditions optimales de conservation, stockage, manipulation, emballage, transport, exposition et maintenance des œuvres, en tenant compte de paramètres tels que la température ambiante, l’humidité relative, la radiation de lumière visible, les radiations UV, les vibrations, les chocs, les catastrophes et pestes, etc.
  • Des protocoles d’action dans le cas où le risque se matérialiserait.
Conservation préventive | Guggenheim Bilbao Museoa

Dans le contexte de la conservation préventive, le Musée a développé et mis en œuvre un Plan d’Urgence des Œuvres d’Art en fonctionnement depuis 2003. En décembre 2007, pour sa présentation, le musée organisa le séminaire spécialisé sur les plans d’urgence pour œuvres d’art, « Plans d’urgence dans les Musées. Vers une conservation préventive intégrale ».

Plans d'urgence dans les musées. Vers une conservation préventive intégrale

Les plans d’urgence pour œuvres d’art font l’objet d’un intérêt croissant parmi les membres de la communauté muséale et constituent l’un des piliers fondamentaux de la conservation préventive appliquée aux musées et aux centres d’expositions. Le séminaire a bénéficié de la participation d’experts de renommée internationale, qui ont traité le thème depuis diverses perspectives et à partir de leur propre expérience professionnelle. Les interventions, qui abordaient des aspects aussi divers que le processus de création d’un plan d’urgences (détection et évaluation du risque, implantation de systèmes de prévention, plans de récupération, etc.), sa viabilité technique et économique, ou la sensibilisation et la formation du personnel, ont offert une vision générale de la question en identifiant les différents modèles de gestion d’urgences implantés dans des musées d’envergure nationale et internationale.

Plans d’urgence dans les musées | Guggenheim Bilbao Museoa
Interventions présentées

Plan de emergencias de obras de arte del Museo Guggenheim-Bilbao
[PDF – 116.13 Kb]


Iniciativa del ICOM en materia de Gestión de Riesgos
[PDF – 150.33 Kb]


Security in Museums in The Netherlands
[PDF – 57.9 Kb]


Le musée du Louvre : une gestion globale des risques.
[PDF – 47.11 Kb]


Emergency plans in museums in Germany
[PDF – 103.91 Kb]


Planes de Protección de Colecciones ante Emergencias en los museos estatales españoles. Estado de la cuestión
[PDF – 115.56 Kb]


Patrimoine et plans de sauvegarde. La prise de conscience en France
[PDF – 121.77 Kb]


Preparing for Your Disaster. It Is Not A Matter of “IF” But “WHEN”
[PDF – 91.8 Kb]


Conservation of the Guggenheim Museum Bilbao Collection

Chaque œuvre de la Collection Propre du Musée Guggenheim Bilbao fait l’objet d’une analyse exhaustive afin d’identifier ses caractéristiques techniques et matérielles, d’établir son état de conservation et d’élaborer la stratégie la mieux apte à garantir sa préservation.

En parallèle, un un programme spécifique de stockage, manipulation, transport, exposition et maintenance est défini pour chaque œuvre. Parfois, lorsque les caractéristiques techniques et matérielles de certaines pièces le requièrent, le personnel du Département de Restauration coordonne des équipes interdisciplinaires formées de professionnels dans d’autres disciplines, pour compléter une recherche exhaustive.

Conservation des œuvres | Guggenheim Bilbao Museoa

De façon ponctuelle, des interventions de conservation et/ou restauration sont également réalisées sur des œuvres de la Collection Propre du Musée Guggenheim Bilbao. Collection Propre du Musée Guggenheim Bilbao.

L’importance des études et des traitements réalisés sur des œuvres de la Collection Propre du Musée Guggenheim Bilbao, ainsi que leur utilité pour d’autres professionnels, ont permis au Musée de participer activement à diversforums professionnels de caractère national et international et de présenter ses résultats par le biais de conférences et d’articles scientifiques.

Publications

Implantation d’un plan de conservation préventive : développement et implantation d’un plan intégral de prévention
[PDF – 1.15 Mb]


Plan d’Urgences pour Œuvres d’Art : Conception et implantation d’un Plan d’Urgences pour Œuvres d’Art.
[PDF – 934.74 Kb]


Plan d’urgence des œuvres d’art du Musée Guggenheim Bilbao.
[PDF – 119 Kb]


Anselm Kiefer at the Guggenheim Museum Bilbao: towards a new methodology for the preventive conservation of contemporary artworks International Institute for Conservation 2004.
[PDF (en inglés) – 1.94 Mb]


Installation pour Bilbao de Jenny Holzer, dans le cadre du projet européen Inside Installations  Inside Installations
[PDF – 85.01 Kb]


La Matière du Temps de Richard Serra. Transport, installation et exposition de La Matière du Temps de Richard Serra.
[PDF – 2.37 Mb]


Conservation de sculpture en bronze exposée aux intempéries . Proposition pour la maintenance de Maman de Louise Bourgeois.
[PDF – 2.29 Mb]