Guggenheim
David Hockney
Exposition passée

Organisée par la Royal Academy of Arts en collaboration avec le Musée Guggenheim Bilbao et le Musée Ludwig de Cologne, David Hockney : une vision plus large est la première grande exposition consacrée en Espagne à la place essentielle du paysage dans la trajectoire d’un artiste considéré actuellement comme le peintre britannique en activité le plus important de notre époque.

Sur tout le deuxième étage du Musée, et grâce au soutien d’Iberdrola, se déploient près de 190 pièces —huiles, fusains, dessins sur iPad, carnets d’esquisses et vidéos numériques—, pour la plupart créées au cours de ces huit dernières années, autour d’un noyau central constitué par les paysages intenses inspirés de sa terre natale, le Yorkshire, réalisés à partir de 2004. L’exposition offre un aperçu unique de l’univers créatif de David Hockney, et met en évidence d’une part son énorme capacité pour représenter la nature au moyen de différentes techniques et, de l’autre, sa relation émotionnelle avec le paysage de sa jeunesse.

Commissaires : Edith Devaney, commissaire pour les projets d’art contemporain de la Royal Academy of Arts de Londres, et Marco Livingstone, commissaire indépendant

Auteur

David Hockney2 560x374

Né à Bradford en 1937, David Hockney fait des études artistiques à la Bradford School of Art, puis au Royal College of Art, entre 1959–1962, où il côtoie Peter Blake et R.B. Kitaj. La célébrité de Hockney remonte à cette époque d’étudiant lorsqu’il est sélectionné pour participer à l’exposition Young Contemporaries qui est à l’origine de la vogue de l’art pop britannique.

Le saviez-vous...?

LES SCÉNOGRAPHIES

La création de scénographies est une partie importante mais plus méconnue de la production artistique de Hockney. Il créa son premier décor pour opéra en 1975, pour La Carrière d’un Libertin (1951) d’Igor Stravinsky (dans l’image, l’une des maquettes originales réalisée avec encre et photographie sur carton). Dès lors, le théâtre jouerait un rôle important dans son art et son approche esthétique.
En savoir davantage

AQUARELLES

Au début des années 1960, David Hockney abandonna l’huile pour s’intéresser à l’acrylique diluable à l’eau, qu’il utilisa pendant une très longue période, car cette nouvelle technique lui permettait de capturer la qualité de la lumière et du cadre ensoleillé de Los Angeles.
En savoir davantage

IPADS

David Hockney a toujours été très radical dans son utilisation de la technologie non conventionnelle pour produire son art, depuis l’appareil-photo Polaroid et les téléfax jusqu'à l'iPhone en 2009, l'iPad en 2010 et plus récemment, la haute définition DVR. En un sens, l’iPad venait à substituer ses carnets de croquis.
En savoir davantage

PHOTOGRAPHIE ET AUTRES INSTRUMENTS OPTIQUES

La longue relation entre Hockney et l’appareil-photo est à la fois une histoire d’amour et de haine, oscillant entre des périodes d'expérimentation frénétique et des tentatives de rejeter complètement son influence. Dans les années 1970, l’utilisation de la photographie lui permit d’être à la fois sujet et spectateur.
En savoir davantage